Artisan : la passion au bout des doigts

Portrait d'un artisan Jules & Jenn

Portrait d’artisan

Un petit mois est passé, c’est toujours un peu la rentrée, autant pour les petits que pour les plus grands ! Maintenant que toutes les corvées de reprise sont passées, on pense un peu à nous, et à notre dressing ! Et si on prenait de bonnes résolutions mode responsable en cette rentrée ?! On vous guide dans vos choix, pour un dressing responsable, truffé de belles pièces !

A la rencontre de Cayetano, artisan à Elche, un des fabricants en Espagne des chaussures JULES & JENN

Les mains noircies et usées par le maniement du cuir et pourtant toujours la même passion au bout des doigts de ce septuagénaire, celle de manufacturer des chaussures artisanales, fabriquées en Espagne.

Tout a commencé il y a 40 ans dans la ville d’Elche au sud de la péninsule ibérique. Suite à la fermeture de l’usine dans laquelle il travaillait, Cayetano décide de monter son propre atelier de confection de chaussures. Au fil des années, la structure gagne en notoriété à travers l’Espagne, puis l’Europe, et Cayetano se retrouve à la tête d’une entreprise d’une vingtaine de salariés.

Cuir et fait main

Outre les principales étapes de fabrication, d’autres ingrédients sont nécessaires, nous explique ce vétéran du soulier : «L’intuition et la connaissance minutieuse de toutes les matières ainsi que des outils utilisés pour la fabrication». En effet, l’artisan doit être capable de travailler les différentes matières et il doit également savoir choisir les plus beaux cuirs. Et sur ce point, Cayetano ne transige pas : « C’est en Europe, notamment en Italie et en France, que l’on trouve les plus beaux cuirs. »

Un savoir-faire qu’il a transmis à chacun de ses enfants, son fils Cayetano et sa fille Desi. La relève est donc assurée. A leur tour, Desi et Cayetano feront perdurer la tradition artisanale.

Retrouvez en ligne les chaussures JULES & JENN

Le cuir de poisson : une matière noble

Cuir de poisson - JULES & JENN | Made in France

Vous connaissiez le poisson, réputé pour son goût mais saviez-vous que sa peau, à défaut d’être jetée, pouvait servir à un autre usage ? La peau des poissons est utilisée pour la maroquinerie. Transformer de la peau de poisson en petite maroquinerie, le pari ne semble pas évident.

Lire l'article

Slow fashion : un pas vers la mode responsable

Jules & Jenn - Slowfashion

De 8 à 20 collections par an pour la même enseigne de mode. De quoi donner le tournis aux consommatrices. Depuis plusieurs années, les grandes marques de mode se sont engagées dans un bras de fer contre la montre, s’affranchissant des rythmes normaux de production.

Lire l'article